Potager hiver 2022

Cette année j’ai stocké l’intégralité des feuilles du jardin (rien jeté) et on a encore tout mis dans les bacs.

On fera pas comme l’an dernier, je pense tenter des courges, des patates, des haricots, et un ou deux plans de tomates cerises c’est tout.

On a vraiment pris TOUTES les feuilles

J’ai pas fait de truc compliqué pour le ramassage et j’ai bien fait je pense.

D’abord à la toussaint j’ai ramassé l’intégralité des feuilles du noyer, j’ai tondu ras sous le bouleau et j’ai ramassé ce qui restait, puis j’ai vraiment tout ramassé en dessous du bouleau et partout ailleurs le 20 décembre.

Ça m’a épargné pas mal de manutention, et il n’y avait pas tant de feuilles que ça finalement.

Bienvenue aussi à mes deux bonsais !

Il faudra maintenant que je taille un peu tout aux prochaines vacances scolaire vers le 21 février et que je passe le souffleur dans le potager.

Jardin début novembre

C’est une année si spéciale que j’ai pu tondre puis resemer pour combler les trous un 2 novembre, il faisait 24 degrés il y a 2 jours donc je me dit que ça pourrait bien encore germer ce mois-ci.

J’ai tondu très court sous le bouleau, pour que ça soit plus simple de ramasser les feuilles.

Et j’ai taillé l’érable sauvage et le noisetier du rhododendron, nettoyé et recreusé la tranchée des bambous, et enlevé les algues en trop du bassin pour que les poissons aient du soleil.

Prochaine tonte rase en décembre, sûrement le 15, pour que cette année la première tonte du printemps ne soit pas trop tôt.

Jardin été 2022

Cette année a été marquée par la sécheresse et des épisodes caniculaires très fréquents (plus de 36).

Le gazon a bien souffert, je n’ai pas engraissé en début de printemps, et j’ai tondu un peu trop tard, ce qui fait qu’il a eu sérieusement faim dans la partie pentue (apparemment plus on laisse pousser plus il consomme de nutriments) cette année je vais rescarifier, engraisser et semer encore une fois, puis ne pas piblier de tondre court mi novembre.

J’ai quand même arrosé, plusieurs soirs 15 minutes au milieux des canicules pour qu’il ait un peu d’eau avant les pluies qui ont suivi chaque épisode caniculaire.

Niveau potager maintenant, j’étais en charge de l’entretien.

Le fraises ont donné en mai mais uniquement de petites fraises, il semble que ça soit parce que j’ai trop engraissé en trop azotés. En mars je sortirais bien tous les fraisiers des deux bacs, je remplirais un bac avec de la terre végétale et du tas (elle est a plusieurs endroits de bonne qualité dans le tas, les concombres et les salades ont vraiment super bien poussé avec) pour les rempoter tous dans un seul bac.

Les légumes ont tous demandé énormément d’arrosage, une fois par jour. Je compte jusqu’à 20/25 dans ma tête pour chaque arrosage de plant de tomates avec le tuyau d’arrosage, facilement 6litres donc, et le rendement a vraiment été très moyen et tardif.

Le bac de droite surtout semble avoir plus souffert de la sécheresse, les plants y sont plus chétifs, ils avaient soif bien avant les autres…

J’ai aussi paillé autant que possible avec les résidus de tontes, que je disposais dans un autre bac le temps qu’ils sèchent un peu. Je pense que c’était pas mal, cet hiver j’aimerais bien pailler tout ça avec du foin cette fois si possible sans retourner du tout la terre cette fois..

J’ai aussi coupé la vigne très court très tôt (en juillet) dès que j’ai aperçu des tâches dessus, jai aussi fait gaffe à cultiver des légumes pas sensibles au mildiou dans les bacs les plus proches. C’est un truc à refaire encore.

On a reçu plein de fleurs, l’an prochain je mettrai des oeillets dans les bacs carrés blancs en plus des vivaces, il y aura comme ça des fleurs tout l’été dans ses bacs là ;)

Le plant de tomates a poussé avec du terreau du tas et un peu d’engrais, les oeillets devant ont bien donné tout l’été, il faut les arroser une fois par jour par contre sinon ça crame.
l’érable que j’ai deplacé, et un rhododendron que la mère d’Hélène a ramené.

Hivernage de la cordyline et du dattier

Cette année (2021/2022) je les ai empaqueté mi-novembre, en faisant une « cage » avec des bambous et des pots, puis en enroulant le voile autour des bambous, puis je les ai deprotégé vers Avril.

Le dattier a un peu souffert mais il s’en est bien sorti comparé à l’hiver 2020/2021, la cordyline nettement moins, plein de feuilles etaient marrons, à cause du froid je pense.

L’an prochain je me dit que je vais tenter le vrai paquetage pour la cordyline, en regroupant les feuilles en tronc et en enroulant le voile autour sur plusieurs epaisseurs, puis je protégerai la base avec un pot et des feuilles.

Et je rententerai la même protection avec la cage pour le dattier.

première tonte de l’année

C’est si tôt car j’ai sursemé en octobre, et encore j’étais en retard d’une semaine pour cette tonte.

Quel beau vert profond.

J’espère que les graines que j’ai rajouté le 10 mars vont germer même si c’était un peu tôt. (edit mai 2022 : non, il a fait trop froid en Avril, le gazon a pas mal jaunit aussi, il manque d’engrais)

préparation hivernale du potager

Hélène n’est pas là en ce moment et Christine est passée quelques jours, alors je me suis dit que j’allais préparer le potager pour les prochaines cultures.

On a donc arraché en surface tout ce qui était encore dans les bacs, puis on a retourné le sol à la fourche et à la pelle (c’est assez profond avec la pelle quand même, genre 15cm). On a ré-étalé et redistribué sur les 4 bacs à tomates, le fumier qu’Hélène avait épandu sur les deux premiers seulement, tout en mélangeant tout un peu.

Puis truc super bien, on a versé 4 poubelles de feuilles et résidus de tonte sur les 6 bacs (6 à 8 cm d’épaisseur).

Je pense qu’en faisant ça 2 hivers encore on va réussir à avoir une super terre. Le fait de déposer les feuilles la nourrit, et empêche la terre de se retasser, ce qui fait une bonne aérobie et permet aux vers de terre de se nourrir !

11 décembre, fin du ramassage des feuilles.

Je vais faire un post là-dessus pour garder des notes et améliorer mon process de ramassage l’an prochain !

cette année j’ai peu jeté et tout mis derrière le forthysia

Donc l’année est un peu spéciale car le noyer n’a pas fait de noix à cause du gel de mai. Il a gardé ses feuilles beaucoup plus longtemps que d’habitude, j’ai fait le ramassage des feuilles du noyer en deux fois, début novembre et le 15 novembre. Je ne pense pas que je puisse vraiment optimiser le ramassage des feuilles de niyer beaucoup plus.

Le 23 Octobre, une semaine après il avait perdu les 2/3 de ses feuilles.

La technique maintenant est simple, je ratisse le chemin, j’enlève à la main tout ce qui est tombé dans les plat de bande, je dirige tout vous vers l’allée du garage et je met tout dans des poubelles.

Le bouleau perd ses feuilles très longtemps et tôt. C’est aussi le plus compliqué à ramassee avec ses petites feuilles. Mi-octobre au début de la toussaint, j’avais déposé deux filets sous le bouleau, je l’ai vidé une première fois mi-novembre, (j’ai aussi terminé le noisetier et l’érable campanule à ce moment là) puis j’ai passé la tondeuse à 2 (super ras) ce qui a permis de tout ramasser une première fois, pour ensuite reposer les filets.

La dépose et la repose des filets est très chiante car des petites branches de bouleau emmêlent tout, c’est long de le replacer, donc l’an prochain je dois réussir a ne le faire qu’une fois.

tout est propre !

Je pense donc que l’idéal sera de procéder comme ça :

début novembre : premier batch, je ramasse ce qui est sous le noyer, je nettoie le chemin, le noisettier et l’érable.

mi-novembre : je termine le noyer, je ratisse sous le bouleau, je tond, très ras. Et je dépose les filets.

Mi-décembre : j’enlève les filets, je ratisse sous le bouleau, et je ratisse l’arrière du jardin (le forthysia a perdu ses feuilles).

Logiquement, je peux donc faire tout ça en 3 étapes au lieu de 4, la condition c’est qu’il fasse sec et beau, et ça fait des gros samedis de jardinage quand même.

putain de haie

plus que la moitié du haut à finir.

Sinon rip, le raisin, les melons ont rien donné à cause du mildiou des pluies de juillet. Les tomates ont repris après avoir perdu toutes les feuilles, on en aura donc peut être en octobre.

Par contre j’ai eu pas mal de fraises, l’an prochain je vais encore rajouter des fraisiers pour pouvoir me faire des bols !

EDIT 29 octobre 2021 : ça y est c’est finit et j’ai debroussaillé devant la terrasse… ouf.

putain de haie de thuya

C’est la première fois que je tente de la tailler moi même, on l’a pas fait tailler depuis 5 ans, il fait 30 et c’est la lutte donc je vais le faire petit à petit.

Il va quand même falloir acheter un escabeau 8 marches.

Quelle galère. Mais après ça je le ferai moi même chaque fois.